Accueil

Untaking Space - Un voyage philosophique aux U.S.A

– Le Concept –

Du 12 janvier au 31 juillet 2016, Untaking Space – the U.S. Project vous invite à prendre la route à vélo pour tracer, sur près de 10 000 km, une ligne verte au fil des « écotopies » américaines. De Miami à Seattle, je traverse l’immense espace états-unien pour témoigner en voyageur-philosophe des poches d’innovations écologiques qui en émergent : les écotopies. Professeur de philosophie, convaincu que les questions écologiques sont primordiales, je partage mes rencontres et réflexions écotopiques en tissant un projet pédagogique avec des élèves de différents horizons, du Primaire à la Terminale, pour susciter une prise de conscience de l’urgence climatique et de la puissance individuelle de transformation dont chacun peut se saisir face à cet enjeu majeur de notre temps. Untaking space voudrait signifier cette intention et dire, littéralement : « laisser être l’espace ». C’est une façon de se rapporter à l’espace dans laquelle je me reconnais : prendre la route, passer légèrement et laisser l’espace se dire, se montrer, s’offrir, se donner d’une manière qui ne soit plus d’appropriation, de saisie ou d’accaparement. En route !

– Une ligne verte au fil des écotopies américaines –

Souvent méconnue voire ignorée, il existe aux U.S.A, au cœur même d’un des plus gros pollueurs de la planète, une tradition écologique ancienne, dynamique et innovante. Cette coexistence des extrêmes, cette radicalité, ces sources de créativités écologistes, j’ai voulu aller les voir. Alors s’est dessinée une ligne verte qui traverse les U.S.A et relie plus de 30 écotopies : 30 lieux de résistances et d’innovations qui se fédèrent et se structurent autour d’une préoccupation écologique. Cette ligne matérialise une aspiration commune quoiqu’encore minoritaire : penser un nouveau rapport à la nature en inventant des alternatives intellectuelles, techniques, économiques, sociales et politiques au modèle global dominant. C’est un fil d’espoir. Celui d’une imagination au pouvoir pour faire triompher d’autres affects que la domination, la destruction et la peur. Un fil vert donc. Doublement. Le vert de l’écologie, le vert de l’espoir.

30 écotopies, 30 étapes d’un parcours cycliste dont je vous dévoile quelques jalons :

→ Miami, Floride, Parc National des Everglades : pour me plonger d’emblée au cœur des enjeux, j’observerai comment l’institution sensibilise ses publics au changement climatique ;
→ Nouvelle-Orléans, Louisiane, Nola Green Roots : j’irai voir comment les jardins communautaires urbains recréent du lien à la terre et du lien social sur les ruines de l’ouragan Katrina ;
→ Denton, Texas, University of North Texas : j’aimerais rencontrer J. Baird Callicott, le philosophe qui a fait de cette université une des figures de proue des éthiques de la terre ;
→ Taos, Nouveau Mexique, Earthships (« géonefs ») : j’irai découvrir ces habitats éco-responsables aux formes organiques ;
→ Los Angeles, Californie, L. A. Eco-village : j’ai hâte d’aller rencontrer ces pionniers des écovillages urbains !
→ Mount Vernon, Washington, Walker Creek Community : une communauté intentionnelle qui se distingue par son âge vénérable : 41 ans ! Quel est le secret d’une telle longévité ?

– 4 Objectifs – 1 Projet pédagogique –

Ce voyage philosophique et le projet pédagogique qui l’accompagne ont pour ambition de mobiliser les consciences autour d’alternatives écologiques concrètes. Quatre objectifs seront visés :

  • Une mobilisation citoyenne : sensibiliser à l’urgence d’imaginer des modes de vie éco-responsables ;
  • Une information documentaire : relayer des actions positives et porteuses d’espoir en témoignant de la richesse des écotopies américaines ;
  • Une réflexion philosophique : interroger les différentes représentations de la nature et leurs conséquences pour l’éthique ;
  • Un projet pédagogique : ces trois axes structureront le dialogue avec les élèves avant et pendant le voyage. Les classes qui ont pris part à l’aventure – CM1 (Montbonnot), 2nde (Cluses) et Terminale (Chambéry) – s’appuieront sur les découvertes du voyage pour réfléchir aux questions environnementales et se faire le relais de cette conscience écologique auprès de leurs camarades à travers différentes productions : rédaction de billets sur le blog, expositions, rédaction d’articles de journaux, participation à des rencontres philosophiques sur le Réchauffement Climatique.

En savoir plus sur le projet ?

– Un Financement Participatif –

Ce voyage philosophique est en grande partie auto-financé. Cependant, pour mener à bien le projet pédagogique, j’ai demandé assistance — comme on demande assistance en chemin — en lançant une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank. Les fonds récoltés ont contribué à l’achat du matériel multimédia nécessaire à la production de contenus ainsi qu’à la construction, la maintenance et l’hébergement du site Internet permettant la communication avec les élèves. L’objectif initial de collecte ayant très vite été atteint, les Kissbankers ont aussi rendu possible une exposition réunissant travaux des élèves et réalisations issues du voyage ! Pour la rentrée 2016, j’organiserai ainsi une exposition itinérante dans différents établissements de la région Savoie Mont-Blanc et Isère, exposition qui sera ensuite léguée aux différentes classes ayant participé au projet.
Kissbankers, par votre participation et votre soutien, vous avez contribué à sensibiliser le plus grand nombre et rendu possible le projet dans toutes ses dimensions d’aventures, de recherche, d’engagement citoyen et de pédagogie avec les scolaires qui me suivront tout au long du périple. A vous tous, MERCI !

Vous aussi, participez au projet en suivant mon carnet de route au fil des écotopies !

Untaking Space 1er MokaKiss

-> Carnet de Route

-> Qui suis-je ?