# Coda : Adios USA…

Je quitte les États-Unis après 6 mois de voyage. J’étais heureux d’arriver à Seattle. Cela signait l’atteinte d’un premier objectif. J’y ai vécu une expérience difficile avec un entretien en visioconférence raté pour une bourse doctorale qui m’a été finalement refusée. Depuis je me sens un peu vide, un peu triste, un peu perdu dans le brouillard d’un avenir incertain. Comme au lendemain des défaites.

Et pourtant quand j’évoque le chemin parcouru depuis Miami, je recommence à respirer. La mollesse dépressive se dissipe. Et je retrouve le mouvement qui m’a porté sur la route de belles découvertes en rencontres stimulantes, léger, ouvert, heureux d’apprendre. J’ai évité les dangers motorisés. Mon corps s’est bien adapté à l’effort. Le programme s’est dessiné progressivement mais dans une fluidité imprévisible. Et le nomadisme au grand air a été l’occasion d’une reconnexion vive avec les rythmes du soleil et de la lune, avec la pluie et le vent, les éléments et les odeurs, les animaux, les arbres et les fleurs. L’une des plus grandes joies a été la collaboration créatrice et intellectuelle avec Aurélien autour d’un blog qui n’aurait jamais pu être si riche et si dense sans sa discipline éditoriale exemplaire depuis la France.

Il n’est pas encore l’heure du bilan de fond, parce que je continue jusqu’à fin juillet sur l’île de Vancouver puis dans la capitale de la British Columbia. J’ai encore quelques écotopies canadiennes que j’aimerais rencontrer et tout le monde m’annonce une grande beauté. Sans doute retrouverai-je, quand la déception sera passée et l’ego apaisé, l’optimisme planté en moi par toutes ces graines d’espoir et ces acteurs extraordinaires au service d’une culture de la vie. Sans doute, cette aventure m’aura-t-elle rendu fécond et les prolongements concrets apporteront une nouvelle excitation. C’est l’heure pour l’instant de la coda, d’une forme de relâchement du rythme et de conclusion en douceur. L’activisme me rattrapera bien assez tôt !

Damien

[N.D.L.R. : Dernières écotopies orégonaises à retrouver prochainement.]

Retour → Carnet de Route

Retour à l’Accueil

 

14 réflexions sur “# Coda : Adios USA…

  1. Evidement c est dur cette bourse qui te passe sous le nez mais je suis sure que tu vas rebondir. Tu nous a suffisamment démontré pendant ces 6 mois que tu étais plein de ressources, profites de ton temps au Canada pour engranger plein de beauté et de super rencontres.
    En tout cas, pour ma part, sache que découvrir tes mails tous les matins me mettait en route et ensoleillait ma journée. cela m a permis de me rassasier avec des paysages magnifiques et de rencontrer par ton intermédiaire des gens, des modes de vie, de voir aussi que autour de nous il y a des gens qui sont décidés a prendre soin de notre terre et qui se soucient de ce qu ils vont laisser a leurs enfants.
    Merci a toi et on courage. De par mon expérience personnelle je peux te dire que même au plus noir de la nuit la plus profonde et nuageuse, il y a toujours une petite étoile qui brille quelque part, quelquefois bien cachée mais présente.
    Bisous. chantal

  2. Cher Damien,
    Comme c’est déconcertant de te voir triste. Désolé que tu n’aies pas eu ta bourse.
    Je voudrais te remercier de nous en avoir emmené avec toi dans ce beau voyage.
    En participant, modestement, à ton budget je ne pensais pas que j’en retirerai cent fois plus.
    Tes récits si bien écrits (feras-tu un livre de ton expérience ?), tes rencontres si instructives m’ont accompagné pendant ces six mois.
    As-tu prévu de faire une soirée ou des conférences lors de ton retour ?
    Ce serait un bon retour et je serai heureux de t’écouter nous conter tes multiples aventures.
    Amicaleemnt,
    Parkinson

  3. Merci Damien pour ces 6 mois de voyage et de recis contes quotidiennement.

    Impatient, tous les jours nous lisions tes recits et progressions dans la decouverte d’une ecophilosophie que nous ne soupconions meme pas. Tu nous a fait rever a un monde different grace a tes rencontres et esperer encore plus que ce monde different puisse s’imposer doucement mais surement comme realite… Ces differentes ecotopies nous reconfortent dans certains de nos choix et nous encouragent encore plus a oser et assumer ces choix dans nos relations aux autres et notre rapport a la nature.
    Bonne route vers la suite de ton periple. Tout de bon et au plaisir de te rencontrer a Chambery!

    Sandrine et Raphael

    1. Merci Sandrine et Raphaël,

      Les découvertes étaient riches et je suis heureux d’avoir pu en partager au mieux l’esprit.
      L’engagement pour une reconsidérations de nos rapports à la nature, aux autres vivants et à nous-même, au-delà de l’instrumentation destructrice, de l’appropriation, de la violence et de la domination me semble un beau combat, de plus en plus nécessaire !

      A bientôt,
      Damien

  4. Un enchantement que ce suivi de vos étapes et surtout de découvrir d’autres américains que ceux que l’on nous bassinent quotidiennement. L’espoir d’une autre Amérique existe bien. Merci Damien.
    Quant à cette bourse vide, je suis sûre que vous réussirez à la remplir dans un autre endroit et/ou d’une autre manière.
    Au plaisir de continuer à vous suivre.

  5. Merci de tout cœur Damien, pour ce partage de chaque jour, Les USA comme nous les connaissons par les livres, les récits de voyage, les films, mais aussi une autre Amérique, en recherche de solutions, consciente des défis relationnels et écologiques à relever mais aussi plus fraternelle, plus ouverte sur le monde.
    Bon voyage au Canada, belle découverte et belles rencontres.
    Quand vous rentrerez, j’ai l’espoir que nous reprendrons contact. En effet l’Université Populaire d’Annemasse serait heureuse de vous recevoir pour partager avec vous.
    Encore merci et toutes mes pensées amicales pour la suite.
    Françoise

      1. Super, merci beaucoup Damien. Vous avez mon adresse mail, A bientôt à votre retour.
        Bien amicalement
        Françoise

  6. Bravo & merci pour tout !! Je te fais confiance pour garder toutes ces expériences en mémoire et dans ton coeur… Comme d’autres te l’on écrit : ON VEUT UN LIVRE !!
    Profite encore de ton nomadisme, des découvertes et de la liberté coté canadien !!
    Pour ta bourse : je m’abstiens, j’imagine que tu te souviens de ce que je pense de cette »intelligentsia » au sein de laquelle beaucoup ne feront jamais le dixième de ce que tu viens d’accomplir ! ❤
    (PS : en British Columbia il y a des sources d'eaux chaudes à ne pas louper 😉 )

  7. Bravo à vous deux pour cette expédition « ecolophilosophicosportive » que j’ai suivie avec un très grand plaisir. Etant particulièrement sensible au thème de l’environnement sous toutes ses formes, cela m’a permis d’approfondir mes connaissances et mieux comprendre ces démarches écologiques et écotopiques ou utopiques pour certaines d’entre elles. J’ai souffert avec vous dans les montées, j’ai admiré la beauté de cette nature sauvage, j’ai détesté ces élevages intensifs puants et j’ai parfois vécu le film « into the wild »! Bref, j’ai adoré, merci! Jocelyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s