# Jour J – Etat de voyage

« La méditation n’est pas une technique, c’est un état de conscience ». C’est l’un des principes du yoga. C’est aussi ce qui fait dire à mon maître, Daniel Odier, que l’état de méditation n’advient pas nécessairement quand nous sommes assis sur notre coussin, mais quand, au quotidien, l’émerveillement nous saisit et produit un état de pleine présence au monde, aux relations, à la continuité de changements du réel…

Il en est de même du voyage. Ce n’est pas un déplacement de soi dans un lieu étranger, c’est d’abord un certain état de la personne : un mélange entre être très réveillé et être un peu fébrile, une observation accrue des détails, l’impression de n’être pas chez soi, d’être un peu décalé par rapport aux « locaux », de passer – en un mot « l’exotisme », c’est-à-dire la conscience de notre étrangeté par rapport au lieu. C’est ce qui arrive la plupart du temps spontanément quand on part loin de nos territoires. Mais on peut aussi voyager sans aller à l’autre bout du monde, on peut voyager immobile à la limite, « voyager en intensité » comme disait G. Deleuze, grand philosophe du voyage qui pourtant n’aimait pas partir de chez lui ! Inversement, on peut très bien partir aux Bahamas ou aux Maldives sans voyager une seconde si l’on n’accepte pas l’expérience de l’étrangeté, si nos peurs et nos projections nous maintiennent hors de cet autre lieu.

Demain matin, je m’envole de Genève pour Miami. Je franchis le seuil symbolique du départ. Mais cela fait quelques jours déjà que je sens cet état de voyage. Il reste quelques préparatifs à boucler qui occupent l’espace pragmatique : c’est un mélange d’efficacité et de sentiment d’être un peu débordé. Mais déjà ma cage d’escalier résonne étrangement, mes voisins sont éclairés différemment, les nécessités d’agir de mes amis me semblent un peu lointaines, les nuages par la fenêtre sont d’une immense beauté… J’ai hâte de déballer mon vélo à l’aéroport de Miami !

Damien

Retour -> Carnet de route

Retour à l’Accueil

4 réflexions sur “# Jour J – Etat de voyage

  1. Bon voyage vers puis au Nouveau monde !

    Je prends le carnet aujourd’hui pour la 1ère fois, aussi peut-être avez-vous déjà répondu à ma question « technique »…
    Pour le voyage en avion, comment vous êtes-vous organisé pour que le matériel ne souffre pas du transport ? Je suppose que le vélo est protégé par une housse, mais quid des sacoches, sacs, etc. ? Et comment comptez vous faire quand, par exemple, vous allez récupérer toutes ces « pièces détachées » à l’arrivée et qu’il s’agira de les remonter ? Je suppose que vous allez être seul et que vous pourrez ne compter que sur vous.

    Quoi qu’il en soit je vous envie et suivrai régulièrement vos aventures sur le Net.
    Bravo et bon courage !

    1. Bonjour Yves,
      Merci pour vos encouragements !
      Tout le matos (un vélo et une remorque) a été soigneusement emballé dans des cartons. Arrivé à Miami, je vais comme vous le dites devoir récupérer et remonter tout ce petit monde ce qui peut se faire, si tout va bien avec 4 clés BTR et une clé de 10 !
      Mais la pratique est souvent bien plus marrante que les projections !
      Damien

  2. C’est un beau projet qui fait rêver mais pas que…
    J’ai hâte de vous lire!
    Les premiers coups de pédales vont être délicieux, et les suivants pleins de promesses.
    Alain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s