# Oregon : Sunset Bay State Park – Triangle Lake, « Circle of Children »

Le coup du rayon cassé

Je profite d’un dimanche matin, fête des pères, pour goûter les routes dépeuplées. Un rayon cassé  sur la roue arrière, du côté de la cassette, vient me sortir des rêveries. C’est comme le coup de bâton du maitre zen, il vient de sortir de la torpeur et redonne de la présence. A ceci près qu’ici la présence est vite captée par la préoccupation. Il n’y a pas de magasin de vélos ouvert dans les environs et je ne peux pas réparer. Je décide donc d’atténuer la voilure en jouant sur les rayons restant, en sachant que toute la structure est fragilisée et que d’autres rayons risques d’exploser à leur tour. Cela crée une précaution dans le pédalage et une sorte d’écoute inquiète des bruits produits par la roue arrière.

Pick-up, A.T.V (All Terrain Vehicule), O.H.V (Off Highway Vehicule), …

A partir de 10h, je subis beaucoup trop de moteurs sur la HW 101. Le flot incessant de pick-up tractant d’énormes caravanes, des cars aménagés pour 2 personnes tirant le pick-up rempli de quads ou motos, des Harleys assourdissantes, tout ce bruit, cette odeur, cette menace potentielle sur les étroits bas-côtés fatiguent. Cette portion de côte semble dévolue au loisir, donc à la masse et les dunes semblent un terrain propice aux jeux motorisés… Cette culture du moteur à explosion me laisse décidément pantois… De plus, le vent s’est levé, rafaleux et de face. Je me dis que cela pourrait être pire s’il pleuvait ! Vers 13h15, j’arrive à Florence pour la pause, bien content de quitter la côte croulante sous les moteurs et balayée par les vents du nord.

Vallée de la Lake River

Entrer dans les terres me fait découvrir un Oregon totalement nouveau. Jusqu’à Mapleton, les accotements de 3 m et le vent de dos rendent le pédalage facile. Je bifurque ensuite sur la HW 36  pour remonter la vallée qui mène à Triangle Lake. C’est de plus en plus isolé et on se sent à nouveau en Amérique profonde : des gens obèses, le repas ordinaire bière-trucs frits, beaucoup de bâtiments abandonnés ou défoncés, mais aussi des fermes, des églises et quelques animaux… En Oregon, la consommation médicale et récréative de marijuana est légale. Je soupçonne qu’ici aussi on fait pousser « la plante ». La route longe la rivière. Je traverse un village misérable nommé Swisshome et j’ai une pensée tendre vers l’Helvétie. Arrivé satisfait à Triangle Lake, je me sens tout de suite le bienvenu à Circle of Children, première écotopie orégonaise. Brandon et Cesar sont en train d’installer la cuisine extérieure et m’accueillent à coups de « Welcome home brother ! ». Un repas magnifique viendra couronner la journée. Demain, le « Family Tribe Summer Camp » commence !

Damien

Retour → Carnet de Route

Retour à l’Accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s